Catégorie : Musique

Ana Dess en concert

A l‘occasion du Festival des QU4TRE VENTS,
je serais en concert le samedi 23 septembre à 20h

Venez partager un temps de poésie musicale
accompagné de deux musiciens : piano et violoncelle.

Un voyage intérieur, tout en douceur, pour la liberté.
Découvrez quelques extraits ci-dessous

 

 

Dans les ténèbres

Dans les ténèbres, seule je suis partie te chercher
Marche après marche, blessée, même écorchée
J’ai regardé la mort en face jusqu’à ce qu’elle te laisse en paix
Au milieu des cendres j’ai regardé mes restes ramper

Tu sèmes le chaos, je nous aime même KO
Il fait nuit même le jour, le vent sèche mes joues
Aux tréfonds de ton âme regarde tu te meurs de l’intérieur
Tes démons installent de toute part le règne de la terreur

Je mets en pièce tes paroles, tes gestes
Ta colère, tous ces mots si injustes
Transpercent ma raison et dans mon corps s’incrustent
Les mots fusent et dans un éclat s’écrasent

Quel mal te possède alors que ta vie sombre en enfer
Dans ce corps vidé c’est tout tes sens qu’on enferme
Tel Orphée j’ai traversé le styx en suivant ses méandres
J’ai chassé ces fantômes jusqu’à atteindre le néant.

J’ai arraché mon cœur pour allumer la mèche
Brûler mes promesses pour faire sauter la brèche
Dans cette bataille j’ai tué mes rêves pour sauver les tiens
La clé est dans ton cœur, c’est toi qui la détiens

Meurtri, piégés ensemble dans le vide,
J’ai crié, ravivé la flamme
Unis par la noirceur de nos vies
Je serais à jamais ta femme

Ana Dess

Sur cette passerelle, je rêve

Visuel-PasserelleAujourd’hui je vous invite à découvrir une nouvelle chanson : Sur cette passerelle, je rêve.

Ce titre a une histoire particulière. Il y a deux ans j’ai animé des ateliers d’écriture avec des personnes âgées de deux hôpitaux de Givors. Ils m’ont confié leurs souvenirs liés au fleuve « Rhône », je suis rentrée chez moi chargée du cadeau de leurs mémoires. De là, les mots sont nés et j’ai écrit cette chanson pour leur rendre hommage.

 » Je transporte ces mots franchissant ce cours
Je suis le messager de ces vers qui s’écoulent. »

Vous pouvez l’écoutez ici

************************************************************************************************************

Sur cette passerelle, je rêve

Assis sur mon banc mes pensées s’écoulent lentement
Je peins mes mémoires pour un voyage hors du temps

Je sens la vibration des pas sur le bitume
On échange sur le pont les dernières habitudes
Les pavés martelés révèlent les coutumes
Les arrêts, les passages, les partages, les coups durs
L’odeur du savon se mélange à la rosée du matin
Les lavandières trempent leur linge, la nuit s’éteint
La mousse disparaît dans le bleu du fleuve
Alors que se réveillent mes souvenirs en fleurs

Refrain : X2
Sur cette passerelle, je rêve
Du temps d’avant
Je traverse jusqu’à cette rive
Portée par le vent

Assis sur mon banc mes pensées s’écoulent lentement
Je peins mes mémoires pour un voyage hors du temps

Les bateaux passent transportant vies et songes
Alors que trépassent mes illusions, mes mensonges
J’entends la colère de l’eau qui m’inonde
Creusant son lit au plus profond du monde

Assis sur la rive, les pécheurs attendent, patience
L’instant où leur prise l’entraînera au fond, méfiance
Immobile, suspendu dans l’instant
J’admire la nature résistante

Refrain : X2
Sur cette passerelle, je rêve
Du temps d’avant
Je traverse jusqu’à cette rive
Portée par le vent

Assis sur mon banc mes pensées s’écoulent lentement
Je peins mes mémoires pour un voyage hors du temps

J’écoute la crue qui gronde, les ponts s’effondrent
Du ciel jaillissent les bombes, les éclairs et la foudre
L’histoire emporte ses pierres, l’homme construit
Un nouvel horizon s’élève, sans un bruit

J’entrevois l’espoir d’une nouvelle romance
Sur la rive d’en face, une plage à écrire immense
Je transporte ces mots franchissant ce cours
Je suis le messager de ces vers qui s’écoulent

Refrain : X2
Sur cette passerelle, je rêve
Du temps d’avant
Je traverse jusqu’à cette rive
Portée par le vent

Ana Dess

En concert Vendredi 3 avril à LYON

concert3avril

Ami(e)s lyonnais(e)s, RESERVEZ VOTRE SOIREE
Concert le vendredi 3 avril à Lyon, à 20h30 !

Réservez vos places :
http://www.mjcduvieuxlyon.com/evenements/ana-dess/

Bonne route Nathalie !

Aujourd’hui Nathalie, violoncelliste part vivre à 400 km, difficile pour répéter ensemble. Voilà 3 ans qu’elle m’accompagne sur scène pour mon plus grand plaisir !

Venue du classique elle a dû abandonner ses partitions et même apprendre à swinguer sur du Jazz ! BRAVO
Je suis heureuse d’avoir pu partager avec elle tous ces bons moments, et je lui souhaite une très belle route !!!

Merci NATHALIE !

Nathalie

ana dess concert paris_photoPatrick8

Nathanaël – Qui est-il ?

Page Blanche

Depuis des années Nathanaël, l’homme de l’ombre marche à mes côtés, il compose ma musique, il joue du piano avec moi sur scène, il écrit également pour « Ana Dess se plie en 4 », et pourtant on ne le remarque pas, il est discret. Mais sans lui je n’en serais pas là !

Je suis donc fière de le mettre en lumière le temps d’un portrait :

 

Mission : Il joue avec les notes, les cordes, les touches… Sans lui il ne reste que le silence.

Dans PAGE BLANCHE, sa mission est de faire vibrer les mots d’Ana Dess.

Ses armes favorites : Des ambiances, des instruments, des partitions, des palettes musicales et son ouïe très fine !

Son apparence : Grand et discret, il se fond dans la masse, mais ses mains de pianiste le trahissent.

Points forts : Fidèle, patient il compose jour après jour l’image musicale d’un univers unique. Ses blagues débiles font rire tout le monde.

Points faibles : Frère aîné d’Ana Dess, le poids est lourd à porter !

 

Natha-WEB

« Elle, demeure » en compétition officielle

Aujourd’hui démarre, le Festival Anima’zik à Bègles – festival du film d’Animation musical.

Je suis très fière d’y être représentée avec mon clip « Elle, demeure », réalisée par Hélène de chez Citron Bien.

Et c’est toujours un plaisir de le regarder 3 ans après :

 

Hélène a choisi d’utiliser pour ce clip une technique très peu répandue dans le monde de l’animation : le stratastencil.
« Elle, demeure » c’est 1 600 feuilles de papiers découpées !

Le clip est projeté et interprété en live en avant-première pour l’ouverture du Festival d’1 jour de Valence (26). Dès sa sortie officielle, il est relayé par les internautes et sélectionné en Festival d’animation. Il commence son tour du monde : New-York, Croatie, Suisse, Guadeloupe, Chine..

On a atteint les 100 000 vues, et toute l’équipe est toujours fière et heureuse de la vie de ce clip ! Une rencontre magique.

7 ans de tournée déjà…

7 ans déjà que je tourne sur scène, plus de 100 concerts pour mon plus grand plaisir.

Aujourd’hui Alain, guitariste a décidé de prendre une autre route, et c’est avec émotion que je me remémore tout ce chemin parcouru ensemble. Il faut vous dire que j’ai commencé avec lui comme seul musicien sur scène ! Il est le premier à m’avoir accompagné et supporté durant toutes ces années !!! Un GRAND MERCI !! Et Bonne route à toi.

Je serais heureuse d’accueillir un nouveau membre prochainement à mes côtés pour continuer l’aventure.

Quelques photos souvenirs :

Ana Dess - 32 - ilsen & niels

Ana Dess - 34 - ilsen & niels

DSC00185

AnaDess - 044

IMG_1829

IMG_9955

IMG_0529

 

Palestinienne

Je porte toujours dans mon coeur le souvenir d’un pays où l’odeur des oliviers est présente, les montagnes escarpées et le désert….

Depuis des années des hommes et des femmes résistent envers et contre tout, je leur rend hommage à travers ce SLAM : Palestinienne.
Un texte que j’ai écrit au retour de mon voyage en Palestine il y a maintenant 10 ans. Rien n’a changé…

 

 

Mon amour,

Voilà plusieurs semaines, la solitude je sème.
Nos rendez-vous sont déserts, j’attends.
Sur des airs inconnus, j’attends
des heures en me disant demain tu seras dans cette rue.

Ce n’est plus aux portes qu’ils frappent. Tout s’envenime.
Des trachées dans les murs, ils tuent sans vous dire :
Pourquoi ? Contre qui ? De leurs machines, ce son vomit celui de notre perte.
Je porte encore ces perles,
celle de ta mère, de tes racines. Dans nos rêves on se parle,
mais l’odeur de ton corps peu à peu se rationne.
Je ne monte plus dans ces bus, la peur me harcèle.
Celle de ma mort seule, car ici notre union menacerait
ceux qui salissent nos droits et remplacent une mort annoncée.

Par la fenêtre, je regarde la liberté se faire parquer.
Il me reste une feuille, un stylo. S’enfuir, narguer
cette prison, plutôt que souffrir, regarder.
Ces couvre-feux, des gouffres fous où l’on souffre tous.
J’ai le souffle court.
Le «nous» sera-t-il toujours un dilemme ?
On dit l’âme immortelle mais dans le calcul induit l’homme,
et obtient celle de notre peuple éteint par un dealer.

J’ai froid tu me manques.
Ce n’est plus l’heure des pleurs mais de leur venin si mortel.
Je n’ai plus l’art de plaire, toutes ces douleurs venant me martèlent.
J’ai mal, devant la mort des pères, la haine se marre-t-elle ?
J’aimerais entendre ta voix, te toucher, te voir.
Que penses-tu de Sara ou bien Soraya,
Anissa ou alors Samia ?
Oui j’aimerais une fille, le fruit de notre amour éternel.
Mais est-ce réel ? Mon imagination est tel l’air,
impalpable, invisible, la guerre enterre-t-elle
tout avenir désiré ? Je saisirais toute lueur, étincelle.

Ils élèvent ce mur, le béton comme prison.
C’est plus que nos cœurs qu’ils gomment, pressés
de nous voir disparaître, leur came brisée
par la résistance d’un peuple oppressé.
J’ai pris ces pierres, moi aussi j’ai marché
face à ces chars, ces gosses sans repères, écorchés.
On nous prie de disparaître.
Moi je prie fois dix par être.

Je prie pour ta vie mon ange, je cherche ta voix.
Attendre que la pluie de bombes s’achève. Devoir
mourir parce que ces chaînes d’hiver
ne nous suffisent pas, devant cette chienne de vie.
Comment croire ?

Je lave mes larmes, tu es ma force, je suis remplie de toi.
Je te veux à mes côtés, nos nuits seront pleines d’étoiles.
Mais l’espoir me tarde, laissez-moi à terre !
Peu à peu, la paix disparaît au fond de ce vaisseau noir.
Ils savent abattre, eux, ils visent l’honneur,
détruisent, réduisent. Leur seul vice, la mort.
De La ville natale, c’est par l’Est qu’ils viennent.
À l’amour à la mort, ils sauront que je suis Palestinienne.

A mon ange,
Je t’aime.

Ana Dess

 

Hélène – Qui est-elle ?

Page Blanche

Le premier titre se dessine. C’est une danse avec la terre, la vie et la mort. Une valse qui nous invite à nous perdre face à la puissance de la terre.

Pour cette nouvelle chanson, j’ai choisi de créer avec Hélène. Il y a quelques années, nous avons eu la chance de vivre une belle aventure avec le clip « Elle, demeure ». Vous pouvez le découvrir ici :

 

Pour comprendre comment a été réalisé ce clip, c’est par là : http://citronbien.com/hello/elle-demeure/

« Elle, demeure » a fait le tour du monde : New-York, Guadeloupe, Croatie… Après 3 ans d’existence il continue sa route et sera en compétition au Festival Anima’zik en septembre à Bordeaux.

 

C’est une artiste étonnante, magicienne du papier que je vous invite à découvrir :

 Hélène : Femme Loup

Mission : Elle consacre sa vie au dessin, au papier… Magicienne, tout s’anime sur son passage.
Dans RENAISSANCE, sa mission est d’apporter sa magie à l’univers d’Ana Dess.

Ses armes favorites : Des crayons, du papier, des ciseaux, scalpel et beaucoup de patience.

Son apparence : Femme loup, discrète et sensible, ses robes ne se fondent pourtant dans aucun décor !

Points forts : Incarne la volonté et le courage. La Nature n’a aucun secret pour elle, elle en a fait son habitat. Sa sensibilité et sa gentillesse lui donnent la capacité de réinventer le monde avec des ciseaux et du papier.

Points faibles : Tous les loups l’entourent et la suivent. La pleine lune dévoile sa véritable apparence.

Helene-WEB

Ana Dess qui est-elle ?

J’ai décidé d’alterner chaque mercredi entre une BD 4 cases d' »Ana Dess se plie en 4″, et une illustration.

Cette semaine dans le cadre de mon projet Page Blanche, j’ai commencé à imaginer l’univers qui m’entoure, et à créer des fiches de personnages pour vous présenter mes acolytes dans cette aventure !

Voici la première, j’ai débuté l’exercice par mon personnage, vous pourrez les retrouver par la suite sur mon site dans la rubrique : CHOISIS TON PERSONNAGE (en cours de réalisation).

 

Ana Dess : Conteuse Des Temps Modernes

Mission : Née pour la première fois en 1983 sous le signe de la Poésie, son destin la porte vers le dessin et la musique.
Dans RENAISSANCE, sa mission est de faire découvrir les multi-dimensionnalités de son univers au voyageur attentif.

Ses armes favorites : Une plume, un micro, des mots, des crayons, des couleurs, des fusains, des pinceaux, un rire aigu.

Son apparence : Grande, fine, le regard sombre et déterminé, petits points sous l’oeil droit, pétillante, palette de peinture main gauche et micro main droite, vêtement colorés et dépareillés.

Points forts : Entourée et soutenue par d’autres personnages-créatifs indispensables à sa mission.
Sa gentillesse et son humanité (elle recueille tous les petit chats égarés qui passent le seuil de son jardin).

Points faibles : Voue un culte sans limite aux licornes et à Totoro.

 

anadess-WEBEncre de chine et feutres.

 

 

Live – Palestinienne

Petit cadeau pour cette nouvelle année : une petite vidéo.

(Re) découvrez « Palestinienne », live filmé au Léz’arts Café à Valence, par Hello Productions.

Concert ANA DESS – PALESTINIENNE from HELLO PRODUCTIONS

Ana Dess dans le 20 minutes

Pour annoncer mes deux expositions du mois de février j’ai eu la chance d’avoir une demi page dans le 20 minutes lyonnais (journal distribué gratuitement dans tous les métros lyonnais), un premier portrait dans la presse !! ça fait plaisir.

Ana Dess en concert à Paris – 1 et 2 NOVEMBRE

Bonjour à tous,

Nous voilà prêts pour PARIS, et heureux d’aller jouer dans la capitale. Nous vous attendons avec impatience pour 3 concerts :

– Le 1er novembre à 21H au Théâtre de la Reine Blanche
– Le 2 novembre à 19H au Makassar – Hôtel Renaissance Paris Arc De Triomphe
– Le 2 novembre à 21H au Théâtre de la Reine Blanche

******************************************************************************

Le 1er novembre au Théâtre de la Reine Blanche (2 Bis Passage Ruelle, Paris 18ème)
Réservez dès maintenant vos places ! : http://www.reineblanche.com/ana-dess/

Dès 18h30 nous accueillerons le Meet’Up Artilinki, sous le signe des contes de fées.
Un temps de rencontre, de dialogue et de partage. (Places limitées – Réservations : Aurélie Babey / aurelie.babey@artilinki.com / 09 80 64 74 91)
21h : Concert Ana Dess avec en 1ère partie un showcase du réseau Artilinki.

******************************************************************************

Le 2 novembre au Makassar – Hôtel Renaissance Paris Arc De Triomphe (39, avenue de Wagram, Paris 17ème) à 19h (show case acoustique, entrée libre).
https://www.facebook.com/pages/Makassar-Lounge-Restaurant/165976073435870?fref=ts

******************************************************************************

– Le 2 novembre au Théâtre de la Reine Blanche (2 Bis Passage Ruelle, Paris 18ème) à 21h
Réservez dès maintenant vos places ! : http://www.reineblanche.com/ana-dess/

En 1ère partie découvrez le talentueux slameur Sancho : je suis heureuse de vous présenter l’univers de Sancho, un ami et un campagnon de Slam. Accompagné par sa guitare, il nous fait voyager dans son monde où l’humour, l’espoir et la mélancolie se croisent à travers des textes pleins d’énergie et de sensibilité : http://www.myspace.com/sancholanimal

 

Je vous attends avec impatience à Paris.
J’ai besoin de votre soutien : venez avec vos amis, votre famille, vos enfants, tout le monde !!

Nos pères – l’histoire de nos racines

Tout a commencé alors que je lisais une BD bouleversante de Shaun Tan :
« Là où vont nos pères »

C’est l’histoire d’un homme qui part de son pays pour chercher un endroit
où faire vivre sa famille. Une histoire qui a fait écho en moi.
J’ai voulu à mon tour rendre hommage à mes arrières-grands-parents
et à tous ces gens qui ont dû quitter leur terre pour survivre.

Shaun Tan raconte cette histoire sans aucun texte, seulement des images.
J’ai voulu faire l’exercice inverse et faire vivre des images par les mots.
C’est le premier texte que j’ai écris pour cet album « Réflexions »,
la première chanson que j’ai composée. Les mots sont venus simplement,
elle était prête dans ma tête, je n’ai eu qu’à coucher les mots sur le papier.

Je vous invite à découvrir ce titre en le téléchargeant gratuitement
sur mon site : http://www.anadess.com/#musique

Bonne écoute, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires et impressions !

Nos pères – Nouveau single offert !!!

Je  m’associe à la Caravane Citoyenne organisée par SOS Racisme et monte sur scène le 25 avril 2012 à 20h00 (place BAHADOURIAN – Lyon 3) pour m’engager auprès de la lutte contre le racisme et les discriminations.

A cette occasion, téléchargez gratuitement le titre « Nos Pères » sur www.anadess.com >> section musique.
Il vous suffit de rentrer votre mail et vous recevrez la chanson !!! Merci à tous et bonne écoute 🙂

Marilyn – l’image de soi et le regard des autres

Depuis toute petite cette femme fascinante fait partie de ma vie. Je ne me rappelle plus quel est mon premier souvenir lié à Marilyn, mais je me souviens très bien d’elle chantant dans « Certains l’aiment chaud », film que j’ai revu par la suite.

J’ai lu des dizaines de livres sur sa vie, regardé chacun de ses films et aujourd’hui encore dans mon salon trône une photo d’elle, peu connue, en robe blanche sous un arbre. J’ai récemment lu ses poèmes et écrits, il y a tant de détresse et de besoin de reconnaissance dans ses mots.

Elle incarne pour moi la femme victime de son image, créatrice de sa propre prison dorée. Sa vie lui a échappée, elle ne lui appartenait plus, elle appartenait à tous, aux autres, à tous ceux qui l’ont aimé.

Femme fragile affrontant la vie, sa beauté dépasse la simple beauté physique. Après toutes ces années elle reste une icône indétrônable.

C’est cette notion de contrôle de son image que j’ai voulu traiter dans ma chanson. Son reflet a pris le pas sur ce qu’elle était au fond d’elle, et l’a dépassé. Elle ne pouvait plus diriger sa vie comme elle le voulait.

C’est avec ces mots que je rends hommage à cette femme-enfant, diva, star, étoile d’un siècle :
Devant sa glace,
Diva regarde son reflet qui se moque d’elle.
Diva se lasse.
Divine comédie pour un mythe si mortel.
Bye Bye Baby !

Chacun de mes articles sera accompagnés d’une ou plusieurs photos réalisées par des photographes que j’aime. Pour Marilyn, cette photo est réalisée par Sandrine Fernandes – avec un clin d’œil aux produits LUSH, une marque de cosmétique que je soutiens. Je vous invite à la découvrir ICI

Nouvelle année – La naissance de « Réflexions »

Voilà plus d’un mois que je ne suis pas venue écrire ici, et nous voici déjà au début de l’année 2012. Je vous souhaite simplement une nouvelle année remplie de bonheur et je vous remercie encore sincèrement pour tous vos messages de soutien.
J’espère que depuis le 14 novembre vous avez pu écouter mon deuxième album « Réflexions ». Vous avez peut-être déjà vos chansons préférées, peut-être que vous vous posez des questions sur certains titres… Au fil des semaines à venir j’ai envie de partager avec vous mes inspirations et la genèse de cet album, vous raconter la naissance de chaque titre, et aussi vous laisser la place de commenter, poser des questions, ou simplement réagir.

Avant toute chose, je vais vous raconter la naissance de « Réflexions » !

Cela faisait très longtemps que j’avais envie de faire un album d’influence asiatique, mais je ne savais pas encore ce qui allait réellement m’inspirer. Je notais des idées sur mes cahiers : des films des artistes, des phrases, des mots clés… A côté de ça j’avais toujours en tête mon thème des masques, de la dualité. L’idée que l’Homme n’est pas UN mais plusieurs, qu’il s’adapte, porte des masques qui lui permettent de refléter ce qu’il désire et cacher son moi profond.

Puis un jour je suis tombée sur un livre parlant du théâtre japonais de Nô. Et là j’ai eu le déclic ! Voici la petite explication :

Il existe 138 masques dans ce théâtre, qui reflètent différents états d’âme. Lorsqu’un acteur joue sans masque, il doit garder une expression neutre, exactement comme si il en portait un. L’expression du masque est conçue de manière à pouvoir varier en fonction de l’angle d’exposition. L’acteur doit constamment contrôler l’inclinaison de sa tête pour que le masque reflète à la lumière l’humeur désirée de son personnage. Pour chacun des masques, plusieurs expressions !

Il ne m’a pas fallu longtemps pour accoucher d’une idée, un peu de l’inspiration des contes de Blanche-Neige et d’Alice aux pays des merveilles, et hop le concept est né : j’allais écrire un album-concept en miroir qui s’appellerait Réflexions !

Chaque titre a son reflet. Le 1er est le reflet du 13ème, le 2ème du 12ème, etc. Seul le titre central (le 7ème) n’a pas de reflet, il donne la clé : «Miroir, mon beau miroir».
Chaque titre a son sens propre et s’entend de manière isolé mais prend une autre dimension avec son reflet. C’était mon challenge : développer deux points de vue d’une même histoire, deux manières d’appréhender un thème …

C’est avec cette idée que j’ai commencé à écrire et composer mes histoires ! Et c’est avec cette idée que je vous laisse redécouvrir l’album.

La suite au prochain épisode … L’histoire de « Marilyn » (titre 13)

En tournée !

Quand Ana Dess part en tournée dans les demeures : ça donne ça !

Suite des 4 cases dès la semaine prochaine ! Merci à tous, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires.

Sortie de mon nouvel album « Réflexions » – 14 novembre 2011

Comme vous le savez sûrement -et si ce n’est pas le cas, petite piqûre de rappel-mon album « Réflexions » sortira le 14 Novembre dans les bacs ! Depuis un an ce projet est en cours de réalisation avec toute mon équipe, et dans une semaine, le résultat final sera enfin disponible pour vous, et c’est avec beaucoup d’enthousiasme (et aussi un peu de trac, j’avoue!), que j’attends  le jour J ! Dans ce nouvel opus, vous découvrirez de nouveaux sujets abordés, mais aussi de nouvelles explorations musicales !

A l’occasion de la sortie de cet album, et parce qu’une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, je vous rappelle, (ou informe, mieux vaut tard que jamais!) , que plusieurs spectacles sont prévus bientôt dans la région .
Le premier aura lieu le 18 NOVEMBRE au Webster Live – Valence (26), à 20h30 (entrée 5 Euros) .

Les deux autres se jouerons le 23 NOVEMBRE :
-Le Comoedia – Lyon (69), à 18h30 . A l’occasion de ce concert, diffusion EN AVANT-PREMIERE du clip « Miroir, mon beau miroir » !
-J’ai été sélectionnée pour le tremplin découverte, et c’est à cette occasion que je me produirai au Ninkasi Cafe (Gerland) – Lyon (69), à 21h .

Entrée libre pour les deux concerts, aucune excuse, on vous attend !
Pour plus d’informations : http://www.anadess.com/#evenements

Je vous remercie de votre soutien au quotidien, qui me donne l’envie encore et toujours de chanter ! Merci à vous, de vous déplacer à mes concerts, de suivre mes interviews, de m’écrire des mots d’encouragements… MILLE MERCIS !

Tournée en demeure – première étape

Ce samedi 2 juillet a débuté la tournée en demeure. Nous voilà embarqués avec nos instruments, nos objets, nos costumes de scène pour l’Ain, direction Chatillon-sur-Chalaronne.
C’est une toute nouvelle expérience : jouer chez des particuliers dans une demeure qui a son histoire.

Nous sommes accueillis par des sourires, un grand soleil, du café et une boule de poil qui a l’air enchantée de nous voir. On se sent comme à la maison, l’espace est prêt à faire vivre notre musique : un magnifique jardin entourant une pergola en pierre. L’installation peut commencer.

Petit à petit notre parcelle de terre se remplit et devient une scène semblable à un vieux grenier dans lequel on pourrait découvrir des trésors.

Il est 19h, et la magie peut commencer. Une trentaine de personnes sont là, prêtes à se laisser embarquer dans mon univers. La pression monte, c’est la première fois que je vais chanter toutes mes nouvelles chansons. C’est une chance inespérée d’avoir un public à l’écoute, attentif et venu spécialement pour moi.

Une heure de spectacle plus tard vient le temps du partage.
C’est une occasion unique dans ces conditions là de pouvoir prendre le temps de parler. C’est le moment où mes batteries se regonflent grâce à tous vos encouragements et compliments, mais aussi l’instant où j’écoute attentivement vos suggestions et remarques.

Lorsque j’écris mes textes, je les écris d’abord parce que ce sont des sujets qui me touchent, parce que j’en ai besoin …
Quand mon stylo parcourt ces feuilles de papiers, je n’imagine pas encore l’instant où tous ces textes et mélodies seront partagés et entendus de tous.

Les premiers concerts, alors que personne ne connaît encore mes chansons, sont les plus importants. C’est comme si je mettais à nu une partie de moi et vous offrais le plus profond de mes pensées.
Et ce samedi là, j’ai reçu beaucoup de tous ceux qui étaient présents. J’ai reçu un peu plus de force pour continuer à dévoiler cette partie de moi, et à poursuivre mon chemin.

Je suis rentrée comblée et heureuse. Merci à tous !
La tournée ne fait que commencer, la prochaine étape nous emmènera à Nice.

Radio Méga – La fine Ekipe

Dimanche dernier j’étais l’invitée de l’émission « La fine Ekipe ». Rendez-vous devant Radio Méga à Valence. La dernière fois que je suis venue ici, j’étais étudiante aux Beaux-arts et nous animions une émission sans queue ni tête… mais avec beaucoup de plaisir et de bonne humeur. Que de souvenirs !

Amine et Pascal, les deux animateurs, m’accueillent. Une émission où règnent simplicité et convivialité. Une heure de partage entre sérieux et humour, qui m’a permis de slammer en direct, de faire découvrir « Elle, demeure » et mon univers.

MERCI à vous !!!! et Merci à David qui a très bien géré tous les problèmes techniques !

Vous pouvez écouter l’émission ICI :
Emission du dimanche 8 mai – Ana Dess avec la Fine Ekipe

et voir la petite vidéo traditionnelle de fin d’émission :

[dailymotion id=xim17s]

Ana Dess s’invite dans votre demeure

Depuis la sortie du clip-single « Elle, demeure » je me suis dit qu’il fallait vous donner l’opportunité de découvrir mon univers, en vous donnant la possibilité de m’inviter dans votre demeure, de faire vivre votre maison le temps d’une soirée.
Un temps unique de partage, une soirée originale et l’occasion de créer des liens. Voilà pourquoi dès aujourd’hui je tiens à vous présenter le lancement de la tournée « Elle, demeure » :

ANA DESS S’INVITE DANS VOTRE DEMEURE !

Vous avez un espace de 10m2 minimum ?
Vous n’avez pas le temps de vous déplacer en concert ?
Vous avez des amis, de la famille ou des collègues ?
Vous aimez recevoir du monde à la maison ?
Vous êtes en bons termes avec vos voisins ?
Vous avez envie de soutenir Ana Dess ?

Si vous avez coché plus d’une réponse,
vous êtes en passe de devenir le prochain hôte du « concert en demeure » d’Ana Dess !
Vous vous occupez de l’accueil, elle s’occupe de la musique !

Les personnes présentes au concert
auront la possibilité de s’inscrire à la pré-vente de mon nouvel album,
et recevront le cd une semaine avant sa sortie accompagné d’une surprise !
Pour plus de renseignements sur les démarches à suivre :
contactez Elodie BERTHELIER – elodie@adelieprod.com – 06 26 01 70 83

Elle, demeure – le making of

Pour vous simplifier le parcours de la création du clip, venez découvrir ce petit making-of où Hélène et moi nous vous expliquons tout. Ce clip-single n’aura plus de secret pour vous !

ET SURTOUT n’oubliez pas de télécharger GRATUITEMENT le titre « Elle, demeure » : ICI
Vous avez juste à rentrer votre mail et hop vous le recevrez directement dans votre boite !!!

[vimeo http://vimeo.com/22198378]

Vernissage de l’exposition « Elle, demeure »

La diffusion internet du clip a démarré fort !!! A seulement trois jours, déjà plus de 13 000 vues ont été comptabilisées, Hélène et moi sommes comblées.

Hier soir a eu lieu le vernissage de l’exposition autour du clip : j’ai chanté 4 titres, nous avons visionné le clip, mangé et bu ensemble. Partage et simplicité étaient au rendez-vous.
L’exposition est au cinéma le Navire à Valence jusqu’à fin mai, alors n’hésitez pas à venir voir les créations d’Hélène. Vous comprendrez pourquoi ses mains ont tant souffert, et vous réaliserez l’ampleur du travail et surtout son infinie patience. Je suis admirative.

Pour vous, voici quelques photos de la soirée et de l’exposition !
Merci encore à vous tous

Un merci tout particulier à Tom pour nous avoir nourri avec soin.

Sortie du clip-single : Elle, demeure »

Et voilà ! Enfin, en ce lundi 11 avril découvrez le clip-single « Elle, demeure »

[dailymotion id=xhtf5n]

Et téléchargez gratuitement le titre ICI

Pochette réalisé par mes petites mains.

Bonne découverte et n’hésitez pas laisser vos commentaires … !

« Elle, demeure » – sortie le 11 avril

Dès lundi vous pourrez voir le single-clip « Elle, demeure » et télécharger gratuitement le titre sur mon site : www.anadess.com

En attendant lundi vous pouvez déjà regarder la petite bande-annonce !!!
à très vite …

[dailymotion id=xhz0yc]

« Elle, demeure » – L’exposition

J’ai le plaisir de vous présenter : « Elle, demeure » – L’exposition

 

Et voilà une petite photo de moi devant l’écran, avant la projection au Festival d’Un Jour !!!

Ana Dess et son loup

Elle, demeure – Réalisation suite

Après avoir découpé les 1 600 feuilles, Hélène les a photographiées une par une. Elle a ensuite travaillé sur le montage, les lumières, les couleurs ….
Elle a donné vie au papier !

La sortie du clip est le 11 AVRIL, vous pourrez le retrouver sur mon site !
Mercredi 13 avril, débutera l’exposition « Elle, demeure » – La réalisation. En voyant le clip on n’imagine pas tout le travail fait en amont, vous pourrez donc découvrir le procédé et les montagnes de papiers à l’occasion de cette exposition dont le vernissage aura lieu le mercredi 13 avril au Cinéma Le navire, à Valence. Je serais là pour vous accueillir dès 18h, avec un petit concert !

En attendant, voici quelques images, pour vous donner un avant-goût !

MERCI encore Hélène.

« Elle, demeure » – Avant première

Hier soir, j’ai joué en avant-première le single « Elle, demeure » et en même temps le clip était diffusé sur grand écran au théâtre Bel Image à Valence, pour « la nuit la plus animée » du Festival d’Un jour.

Quel plaisir de jouer devant une salle remplie de plus de 600 personnes qui découvre avant tout le monde, l’univers de mon premier single.
Merci à Hélène pour la beauté de ce clip ! Jusqu’à sa sortie officielle le 11 avril je vous ferais découvrir les étapes de la réalisation.

à suivre …

« Elle, demeure » – la genèse

« Elle, demeure » raconte les histoires d’une demeure qui a traversé les siècles.

Cette maison existe, elle est en Normandie, non loin du village de mon enfance. Dans cette maison habite une vieille dame, qui autour d’un verre m’a conté ses histoires.

Elle et son mari ont créé un Festival de jazz « le jam potatoes » qui existe depuis 1969. De grands noms ont joué sur le piano du salon. C’est avec émotion que j’ai chanté un petit air au piano dans cette demeure qui m’a laissé un souvenir inoubliable.

Certaines vielles maisons peuvent paraître hantées et l’atmosphère y est pesante, mais celle-ci est vivante et vibrante.

Je crois que nous ne naissons pas vierge d’histoire, nous portons chacun un héritage inconscient bien plus présent que l’on ne pourrait l’imaginer. Cette maison révèle un héritage à la fois si riche et si serein que j’ai voulu lui rendre hommage.

Elle, Demeure – La mise en place

Après cette première rencontre, j’ai envoyé les titres de mon nouvel album à Hélène pour lui laisser le temps de choisir celui qui lui parlerait le plus. Finalement nous sommes tombées d’accord pour mettre en images le titre « Elle, demeure ».

Pour ce nouvel album, j’avais envie que le projet traverse les médias, que ce ne soit pas seulement un album avec treize titres, mais plus que ça : tout un univers qui évolue dans différentes sphères artistiques (BD, illustration, animation, peinture …). Ce clip avec Hélène c’est exactement ça : laisser la place à quelqu’un d’autre, à d’autres inspirations, pour retranscrire ce que je raconte dans mes chansons. J’ai laissé libre champ à Hélène, aucune contrainte artistique, je voulais que tout émane d’elle.

Le pari est réussi, et dépasse mes attentes. Elle a su me faire re-découvrir mon texte, et lui donner vie !

à suivre …

Animation – Clip « Elle, demeure » – La rencontre avec Hélène

Le 25 mars sera projeté à la soirée d’ouverture du Festival d’Un jour, en avant-première, le clip du premier single « Elle, demeure » de mon nouvel album. (sortie prévue pour l’automne)

J’ai choisi pour ce clip de travailler avec Hélène > http://www.oeilbleu.com/blog/

C’est par le plus grand des hasards que j’ai découvert qu’il y avait quelqu’un d’autre que moi qui se passionnait pour les loups et surtout les femmes loups !!

J’avoue que ça m’a impressionné. Imaginez la première conversation peu commune qu’on a pu avoir :

Ana : tes femmes loups sont magnifiques ! Tu connais le parc Alpha ? il y a des loups en liberté, c’est impressionnant.
Hélène : Non, je n’y suis jamais allée, ça doit être fantastique ….
Ana : j’ai des photos, je t’en enverrai
ETC ….

En sortant de cette première rencontre je me suis dit : « j’adore ce qu’elle fait et en plus elle aime les mêmes choses que moi ! Il faut ABSOLUMENT que je travaille avec elle »

Et voilà, tout s’est enchaîné et elle a accepté de travailler sur ce projet de clip d’animation

à suivre !