Nouvelle année – La naissance de « Réflexions »

Voilà plus d’un mois que je ne suis pas venue écrire ici, et nous voici déjà au début de l’année 2012. Je vous souhaite simplement une nouvelle année remplie de bonheur et je vous remercie encore sincèrement pour tous vos messages de soutien.
J’espère que depuis le 14 novembre vous avez pu écouter mon deuxième album « Réflexions ». Vous avez peut-être déjà vos chansons préférées, peut-être que vous vous posez des questions sur certains titres… Au fil des semaines à venir j’ai envie de partager avec vous mes inspirations et la genèse de cet album, vous raconter la naissance de chaque titre, et aussi vous laisser la place de commenter, poser des questions, ou simplement réagir.

Avant toute chose, je vais vous raconter la naissance de « Réflexions » !

Cela faisait très longtemps que j’avais envie de faire un album d’influence asiatique, mais je ne savais pas encore ce qui allait réellement m’inspirer. Je notais des idées sur mes cahiers : des films des artistes, des phrases, des mots clés… A côté de ça j’avais toujours en tête mon thème des masques, de la dualité. L’idée que l’Homme n’est pas UN mais plusieurs, qu’il s’adapte, porte des masques qui lui permettent de refléter ce qu’il désire et cacher son moi profond.

Puis un jour je suis tombée sur un livre parlant du théâtre japonais de Nô. Et là j’ai eu le déclic ! Voici la petite explication :

Il existe 138 masques dans ce théâtre, qui reflètent différents états d’âme. Lorsqu’un acteur joue sans masque, il doit garder une expression neutre, exactement comme si il en portait un. L’expression du masque est conçue de manière à pouvoir varier en fonction de l’angle d’exposition. L’acteur doit constamment contrôler l’inclinaison de sa tête pour que le masque reflète à la lumière l’humeur désirée de son personnage. Pour chacun des masques, plusieurs expressions !

Il ne m’a pas fallu longtemps pour accoucher d’une idée, un peu de l’inspiration des contes de Blanche-Neige et d’Alice aux pays des merveilles, et hop le concept est né : j’allais écrire un album-concept en miroir qui s’appellerait Réflexions !

Chaque titre a son reflet. Le 1er est le reflet du 13ème, le 2ème du 12ème, etc. Seul le titre central (le 7ème) n’a pas de reflet, il donne la clé : «Miroir, mon beau miroir».
Chaque titre a son sens propre et s’entend de manière isolé mais prend une autre dimension avec son reflet. C’était mon challenge : développer deux points de vue d’une même histoire, deux manières d’appréhender un thème …

C’est avec cette idée que j’ai commencé à écrire et composer mes histoires ! Et c’est avec cette idée que je vous laisse redécouvrir l’album.

La suite au prochain épisode … L’histoire de « Marilyn » (titre 13)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.