Étiquette : histoire

Avent #2 – Jurassique

En mode Jurassique pour Antoine de Pajay

« Ils ont régné des millions d’années. Souffle l’automne et couche tout au sol. Les feuilles sont comme nous et les triceratops, la mort nait quand l’horloge se brise. »
Rudy l’absurde

Les cours avec Ana Dess

Ce petit air frais au parfum de rentrée,
Bientôt les couleurs de l’automne,

Qu’à cela ne tienne, je rentre en classe avec vous ! Entre deux matières, je vous propose des cours de dessin, BD, illustration !

Pour enfants
(entre 7 et 12 ans)
Pour ados/adultes
(à partir de 13 ans)

Temps d’expression libre, créer un personnage, une histoire, un univers. Apprendre à dessiner l’imaginaire.

Pour enfants 
Le Mardi de 17h à 18h30 au château de Montseveroux
Premier cours offert – 26 septembre

Pour ados et adultes 
1 Mardi sur 2 de 19h30 à 21h au château de Montseveroux
Premier cours offert – 26 septembre

Les « niveaux » n’existent pas dans l’école d’Ana Dess, même les zombies sont acceptés.
Vous payez suivant votre présence. (9€ la séance)

Cours particulier à la demande
Vous êtes d’une contrée lointaine ?
Je m’invite dans votre case, vous inventerez les bulles et les dessins.

 

N’hésitez-pas à me contacter.

Vous trouverez tous les détails sur la plaquette  Télécharger

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

La douceur de l’hiver

Nous sommes encore en été. Mais en raison de la politique actuelle, l’hiver pourrait arriver plus vite que prévu !

La-douceur-de-l'hiver_WEB

Confusion

Bonjour les amis,
Un peu de poésie cette semaine avant de partir en vacances !

Confusion_WEB
Ana Dess se plie en 4 sera de retour dès le 21 août pour votre plus grand plaisir !
Et avant de partir voici une petite vidéo présentant ma BD « Le petit manuel de la torture et autres supplices… pour les nuls », écrite par Monsieur Rudy !!
BON ETE à tous et à toutes !!!


Ana Dess et le petit manuel des tortures par lyonbdfestival

Le temps des cerises

« Ana Dess se plie en 4 » philosophe aujourd’hui.

Le 8 mai est un jour en hommage aux anciens, à ceux qui ont connu la dernière guerre.

ça me fait souvent penser à mes grands-parents, à la manière dont ils vivaient, au temps qui passe… Dans ces moments je me remémore tous ces instants qui me font vibrer : sentir la brise du vent sur ma peau, écouter l’orage qui fait trembler les murs, respirer l’odeur de l’herbe fraichement coupée, juste m’arrêter un instant et me sentir vivre !

Et dans ma tête j’entends cette chanson : « Quand nous chanterons le temps des cerises… »

Le-temps-des-cerises_WEB

Tri sélectif

J’hésite bac jaune ou bac bleu ?!

Tri-sélectif_WEB

Nos pères – l’histoire de nos racines

Tout a commencé alors que je lisais une BD bouleversante de Shaun Tan :
« Là où vont nos pères »

C’est l’histoire d’un homme qui part de son pays pour chercher un endroit
où faire vivre sa famille. Une histoire qui a fait écho en moi.
J’ai voulu à mon tour rendre hommage à mes arrières-grands-parents
et à tous ces gens qui ont dû quitter leur terre pour survivre.

Shaun Tan raconte cette histoire sans aucun texte, seulement des images.
J’ai voulu faire l’exercice inverse et faire vivre des images par les mots.
C’est le premier texte que j’ai écris pour cet album « Réflexions »,
la première chanson que j’ai composée. Les mots sont venus simplement,
elle était prête dans ma tête, je n’ai eu qu’à coucher les mots sur le papier.

Je vous invite à découvrir ce titre en le téléchargeant gratuitement
sur mon site : http://www.anadess.com/#musique

Bonne écoute, et n’hésitez pas à laisser vos commentaires et impressions !

Mon héritage – ma demeure

Vendredi nous avons décroché l’exposition « Elle, demeure » au cinéma Le Navire à Valence. Sa vie prend fin en ce lieu, mais ce n’est que le début du voyage. Je suis heureuse de voir l’âme de cette chanson grandir, jour après jour.

Quand j’ai écrit ce texte, je l’ai d’abord écrit pour elle : cette Dame étonnante. Sans imaginer comment elle pourrait être reçue par vos oreilles. « Elle, demeure » aborde un sujet qui me tient à coeur, celui de l’héritage, de la mémoire.

Dans un monde où la loi du profit règne, la seule idée que cette maison puisse disparaître, m’attriste.

Nous n’habitons pas simplement des murs, mais ce sont nos vies qui habitent une maison et créent la mémoire des lieux. J’aime ces lieux, empreints d’histoires où j’imagine les hommes et les femmes ayants vécu ici, les moments marquants… Parfois je me surprends à écouter le silence, à sentir les odeurs du passé, à toucher les murs comme si je pouvais simplement ressentir toute l’Histoire du lieu.

Alors merci à tous, à votre tour de faire VIVRE mes mots, de les partager, de les fredonner, de les écouter … Merci !