Grâce à vos nombreux témoignages de soutien, mon dernier livre « La traversée des voiles » est un succès, il ne reste d’ailleurs que quelques exemplaires sur la boutique, j’ai donc décidé de faire un deuxième tome.

Après mes deux récents voyages en Islande et en Irlande, j’ai choisi d’utiliser mes photos et de suivre la thématique : Nordique – Celtique.  Terres de glace, de mousse et de pierre.
C’est pourquoi j’aimerais que vous m’accompagnez dans ce nouveau voyage artistique !

Comme le premier tome, le concept est simple :
> J’ai choisi de dessiner sur photo le personnage d’Ana Dess pour vous inviter au voyage !

Proposez-moi vos idées !

1. un élément naturel : un arbre, un animal, une fleur…
2. une action : que ferait le personnage d’Ana Dess ? lire, voler, penser, dormir, grimper, plonger…
3. le pays : Islande ou Irlande ?

> J’en choisirai 15
> Je les dessinerai, et vous les dévoilerai tous les deux jours du mois de MAI
> A la fin, 2 noms parmi tous les participants seront tirés au sort et recevront le livre dédicacé en cadeau à sa sortie.

Alors c’est parti : poster en commentaire votre idée dès maintenant. N’oubliez pas de préciser : vos nom et prénom

Cette année, j’ai créé ma propre liste pour le challenge d’Inktober : World, White, Wild
Un Monde, Blanc et Sauvage.

L’idée est d’utiliser le blanc du papier comme de la neige, et de ne dessiner seulement ce qui apparait.
J’ai choisi 31 animaux pour 31 jours.
(Inspiré de photographes comme Jérémie Villet ou Vincent Munier)

Ce fût une belle aventure et un challenge très intéressant pour moi. Je suis heureuse de l’avoir réalisé, j’espère qu’il vous a plu aussi !

Vous pouvez retrouver ci-dessous tous les dessins.
>> CLIQUEZ sur l’image pour la voir en grand

N’hésitez pas à laisser vos impressions.

Chaque dessin est mis en vente maintenant au prix unique de 50€. RDV sur ma boutique.

Dans ma vie, je ne me suis jamais sentie ancrée à une région, à un seul endroit. Je suis nomade.
Le moteur qui m’anime : la création ! Chaque parcelle de mon être vibre pour l’Art.
L’Art comme Amour, partage, transmission, collision entre univers, au-delà de notre condition humaine.

Depuis 1 an, une partie de ce qui me porte dans mon quotidien est en pause.
Je n’ai plus la possibilité de voyager pour aller à votre rencontre. 

Alors je vous invite à une autre forme de voyage… une traversée.

…en suivant le souffle du vent, en nous fondant dans un rayon de soleil, en fermant les yeux,
en plongeant dans nos rêves, en écoutant la nature respirer.

Après 6 années et plus de 150 déguisements pour Ana Dess, en 2020, le concept était simple.

J’avais choisi de dessiner sur photo le personnage d’Ana Dess pour vous inviter au voyage, avec comme consignes :

1. un élément naturel : un arbre, un animal, une fleur, un champignon…
2. une action : que ferait le personnage d’Ana Dess ? lire, voler, penser, dormir, grimper, plonger…
3. une saison : printemps, été, automne ou hiver ?
Par exemple : 1. un chêne – 2. Ana Dess lisant – 3. Printemps

> J’ai sélectionné 24 idées parmi vos propositions
> Je les ai dessiné, et vous les ai dévoilé chaque jour de l’avent

Au final, j’ai décidé de regrouper tous les dessins de ce challenge de l’Avent 2020 et d’en faire un livre :

La traversée des voiles

Ce livre regroupe les 24 dessins de l’avent, et 6 nouveaux en plus, accompagnés de 30 poèmes écrits par Rudy Cavalheiro.
Un beau livre format A4 (21×29,7cm) paysage, couverture rigide, en 200 exemplaires numérotés.

Exemplaires encore disponibles sur la boutique !

La traversée en vidéo

 

Rencontres et découvertes.
Une belle harmonie qui défile lettre après lettre.
La rencontre de l’enfant et de son rêve.
Voler, nager ou courir avec liberté.
La poésie, dessin après dessin, mot après mot.

Je suis heureuse de vous présenter ce nouveau livre, fruit d’une collaboration avec la belle autrice Lumelo.

Un Abécédaire des animaux, tout en poésie. Pour voyager, questionner notre monde et se connecter les uns aux autres.

« Rencontres – abécédaire des animaux » est maintenant disponible sur la boutique

A chaque dédicace de ce livre je choisi avec vous un animal correspondant à la première lettre du prénom. Voici quelques exemples !

Écoutez quelques poèmes

Durant plusieurs années j’ai participé au challenge d’INKTOBER.

Un challenge international mise en place par Jake Parker il y a des années.

Le principe est simple, 1 mot par jour pour 1 dessin à l’encre !

 

Ce challenge a pour but de sortir de ses habitudes, de tester des nouvelles choses et de dessiner chaque jour même si l’inspiration n’est pas toujours au rendez-vous.
Certains de ces dessins sont toujours en vente sur ma boutique.

Découvrez ci-dessous les dessins réalisés de 2018 à 2020 !

ANDYNKTOBER 2020

Un jour sur deux, Rudy l’Absurde me proposait une phrase que je devais illustrer à l’encre.
Et un jour sur deux, c’est moi qui proposait une illustration sur laquelle Rudy écrivait.

INKTOBER 2019

INKTOBER 2018

Cette année, le Club BD de l’INSA m’a demandé de réaliser l’affiche de leur Festival BD ! Ce fût un immense plaisir !
Malheureusement, avec notre cher Covid, le festival n’a pas eu lieu…

C’est avec joie que je partage avec vous le dessin que j’ai fait.
J’ai eu l’honneur d’être Jury de leur concours BD, et de remettre les prix aux participants !
BRAVO à eux pour cette belle initiative !

En ce jour particulier d’Equinoxe d’automne, je fête Mabon 🍁🍂🍄

En chacun de nous réside une part de lumière et d’ombre.
Il ne s’agit pas de combat, mais de trouver l’équilibre.

En février dernier j’ai eu la chance de pouvoir vivre un moment exceptionnel à York en Angleterre.
Je suis allée voir Heilung en concert. Plus qu’un concert, une expérience unique, profondément spirituelle.

Quand la musique, le coeur et l’esprit ne font plus qu’un.
Je partage avec vous ce dessin inspiré de moment extraordinaire.

From earth to heart by Ana Dess

Mon amour pour la musique n’a pas changé et il m’arrive très souvent de dessiner suite à la découverte d’une chanson ou d’un(e) artiste.

Cette fois-ci, je me suis laissée porter par la magnifique violoncelliste Jo Quail !

Je vous livre ce dessin accompagné d’un poème viking, de Egil Skallagrimsson.


« The Sea Goddess
has ruffled me
stripped me bare
of my loved ones
The Ocean severed
my family bonds
the tight knot
that ties me down. »

 

Cet été, j’ai eu l’immense plaisir de réaliser l’Artwork pour la maquette de Thomas, musicien, auteur, interprète.
Son nom d’artiste : Tarissables Ocres Et Cyans

Je vous invite à découvrir mon illustration, écouter sa musique, et si vous avez envie, le soutenir :
https://toec.bandcamp.com/releases

Il recherche deux musicien(ne)s aux alentours de Saint-Vallier (Drôme – 26) afin de former un power-trio, idéalement :
– Un(e) bassiste / contrebassiste
– Un(e) batteur / percussionniste

Si vous vous reconnaissez dans ses morceaux, contactez-le par message privé sur sa page Facebook : Tarissables Ocres Et Cyans

Cette douce lumière, comme une caresse au réveil, fait fleurir mon coeur.

Essai printanier de papier découpé.

Je flotte dans un océan d’étoiles…

Merci de m’avoir fait confiance Alison. ❤️

https://alisonbounceunderwater.com/

 

Cette nouvelle collaboration photo/illustration m’enchante, quel talent ! Quelle révélation des profondeurs de l’être.
Poésie de l’image !

Je suis heureuse de vous présenter une nouvelle collaboration illustration / photo, avec Les Echos du Lac.
Réseaux d’échanges autour du lac de Paladru.
https://echosdulac.fr

Merci à Myriam pour sa confiance !

J’aime dessiner avec tout ce que je trouve, peu importe l’endroit où je suis.

Coquillages, le sable et mon imagination !

A l’origine de ce livre, un challenge : le Magink Forest, initié par l’artiste Juliette Roncelouve, aux multiples talents.
Durant le mois d’avril 2020, tous les deux jours, un mot à dessiner. Aucune technique imposée, une interprétation libre.

Un moment particulier, de nos vies à toutes et tous, confiné(e)s chacun(e) chez soi, en plein début du printemps.
C’était l’occasion parfaite, pour mettre en lien mes dessins avec la nature, partie intégrante de ma création. J’avais envie de revenir à l’encre de chine brute, à la ligne, au noir et blanc avec une légère touche de couleur.

Chaque dessin a été pensé avec la naissance du printemps, dans mon jardin, à l’instant présent.
Chaque photo est unique, éphémère, dépendante d’un rayon de soleil, d’une averse, de la floraison, de mes sentiments, de l’heure de la journée…

C’est un hommage à la vie, au renouveau. C’est comme porter un premier regard sur la terre qui se réveille et change au rythme du soleil et de la pluie. Un mouvement de couleurs, de poésie, de contemplation.

Au cœur de mon jardin secret, les mots clés ouvrent les portes de mes émotions.

40 pages de poésie dans un livre à 100 exemplaires numérotés, actuellement épuisé. Merci à vous de votre soutien !

Une belle collaboration avec l’artiste Zampela !


Amoureuse des fougères, je ne peux qu’être en admiration devant une telle photo !

Découvrez son univers : https://zampela.com/

Nouvelle collaboration avec Pépé Lorenté. 

Une belle collaboration avec un jeune photographe : Killian Marcel.

Le lumière nous laisse entrevoir
la déesse des mers.
En un souffle, de son pouvoir
se révèle, éphémère.

by Ana Dess

Pendant la pleine lune de Beltane, le 7 mai, le voile entre les mondes est ténu.
C’est le moment d’observer le petit peuple des forêts.

Douce fée des mousses…


Poussières de nuages.
Beautés éphémères.

à l’initiative des Editions Les tardigrades, voici une oeuvre à 4 mains.

Merci Tatiana pour ta poésie, merci pour tes mots qui nous confinent confortablement ! Merci pour le texte qui suit.

 

A ma fenêtre

Aujourd’hui, comme je n’avais plus rien à faire
J’ai décidé de prendre un temps pour moi
Plus que celui de cuisiner ou trier mes affaires

Je me suis alors allongée, à plat dos sur mon parquet
Mes jambes relevées et posées sur la fenêtre
Je regardais simplement ce magnifique ciel azuré

Je contemplais les quelques nuages blancs
Les rares mouettes qui restaient muettes
À l’abri, chez moi, de la vigueur du vent

Ayant profité de cette quiétude un long moment
J’eu soudain envie de changer de place
Pour être en prise direct avec les éléments

J’ouvris alors grand les portes de ma fenêtre
M’y installas tout au bord pour m’approcher du ciel
Comme pour m’en imprégner de tout mon être

J’ai quitté un instant ce bleu en fermant les yeux
Pour mieux goûter le vent avec ma peau
Pour mieux écouter le silence inhabituel des lieux

J’ai pris la caresse sur le visage que m’offrait ce paysage
Je me suis sentie comme dans un cocon englobant
Profitant de l’absence de contact et de message.

Un coup de vent un peu plus fort me ramena
Avec sa vague de fraîcheur puis le frisson
Relevant chacun des poils de mes avant bras

Ce fut le moment de refermer ma fenêtre
Pour retourner m’occuper de ma Merveille
En gardant précieusement confinée cette bulle de bien être.

Tatiana Geay-droits réservés

Premier tutoriel dessin : Portrait de loup avec Ana Dess

Rdv sur ma chaine Youtube :
https://www.youtube.com/user/Anadesshitomi/

J’attends vos dessins avec impatience,
n’hésitez pas à les prendre en photos et à les envoyer :

– par Facebook en message : https://www.facebook.com/AnaDess/

– par mail : anadessunivers@gmail.com

Vos dessins ci-dessous dans cette belle galerie !

Bravo à tous et toutes, petits et grands !










































Deuxième tutoriel dessin : Le Quetzal avec Ana Dess

Rdv sur ma chaine Youtube :
https://www.youtube.com/user/Anadesshitomi/

J’attends vos dessins avec impatience, n’hésitez pas à les prendre en photos et à les envoyer :
– par Facebook : https://www.facebook.com/AnaDess/

– ou par mail : anadessunivers@gmail.com


Vos dessin dans la galerie ci-dessous ! BRAVO à vous toutes et tous. Petits et grands !

Ansuz est la rune du vent, de l’air, elle est associée à Odin. Tel le vent, Ansuz peut être à la fois un souffle léger qu’une tempête. C’est à la fois une voix rugissante et un murmure.

Ansuz est le souffle, le souffle primordial. 
Ansuz montre qu’il est nécessaire d’ouvrir l’esprit et d’élargir les horizons.

Le 20 mars a eu lieu l’équinoxe de printemps. La fin du règne de la nuit.

Ce jour là, le jour et la nuit sont égaux. Le soleil traverse le plan équatorial de la terre, et leurs deux axes de rotations se correspondent le temps d’une nuit. Une danse parfaite entre le soleil et la terre. La nuit s’inclinant pour laisser place au règne du soleil.

Bienvenue dans le temps d’Ostara !

La vie s’éveille après l’hibernation, l’aube nouvellle, le réveil des énergies endormies.

La lumière chasse la nuit pour ouvrir un cycle du soleil, pour laisser fleurir nos coeurs et nos âmes. Il est l’heure d’ouvrir les yeux doucement pour semer les graines de sa vie.

Respirer ce nouvel air, regarder le soleil se lever célébrant la lumière, s’envoler dans la brise du printemps.

Des vies oubliées et pourtant gravées dans la pierre.

Ces tombes parsemées dans la ville… entre deux bâtiments, en plein milieu d’une rue marchande, une placette, des pierres tombales abandonnées, recouvertes de mousse. 1808 et toujours là…

Je partage avec vous mon amour pour le peintre Van Gogh. Il peint l’invisible, le mouvement, il sublime la nature avec ses couleurs, tellement de nuances… Il est et restera le peintre qui m’inspire le plus dans ma vie.

« Je pense souvent que la nuit est plus vivante et plus colorée que le jour. » Van Gogh

La ville de York, les pieds dans l’eau après la tempête Dennis.

Le vent souffle fort dans cette rue aux briques oranges, je peux sentir l’odeur de la pluie sur le bitume.

Deux femmes fument leurs cigarettes en peignoir sur le péron…

Et moi je teste un Celtic Knotwork

Pourquoi penser que la nuit est seulement obscurité et noirceur ?

Elle recèle tant de secrets. Elle est lune, étoiles, vie nocturne. Elle est hibernation, réflexion.

Elle révèle d’autres mystères…

 

Je vous présente Nyx, déesse de la nuit.

Renaître
Respire !

« Je suis un serpent.
J’ai vécu de nombreuses renaissances.
Je vis avec la mort, elle fait partie du cycle de la vie.
J’ai vécu de nombreuses vies, je n’ai pas peur de mourir.
Il faut avoir du courage pour vivre, pour être soi-même, il est plus facile de mourir.
Chaque renaissance se fait dans la douleur. Je quitte ma peau, je traverse l’obscurité.
J’écoute mon âme, mon essence, mon esprit et…
je garde mes yeux ouverts sur mon cœur, pour faire partie du monde. »

« I’m a snake
I rebirth a lot of time
I’m living with death. Death is a part of the life cycle.
I lived many life, I’m not afraid of dying.
You need to be brave to live, to be yourself, but it’s easy to die…
Rebirth is hurting me each time.
I leave my skin, I cross the darkness.
I listen my soul, my essence, my Spirit, and…
I keep my eyes open on my heart, to be a part of the world. »

Ana Dess

Départ pour l’Ecosse.

Etre soi

Dépasser les dimensions terrestres
Chaque jour avoir le courage :
celui d’être fidèle à son coeur
de briller au-delà de soi
Celui de suivre son chemin
de garder les yeux ouverts
de contempler le monde.

Vivre ses rêves c’est faire le grand saut. Se délester du passé, se mettre à nu pour embrasser sa vie.
Se laisser aller au cœur des étoiles, malgré les obstacles, malgré la peur, le changement.
Sentir l’univers vibrer autour de soi.

J’ai choisi de vivre mes rêves, c’est pas toujours facile, mais pour rien au monde je ne changerai de vie.
Aux rêveurs, à ceux qui se lancent, parce qu’on a qu’une vie !

Hommage à la série « Avatar, le dernier maitre de l’air ».
Appa volant au milieu de la galaxie.

Un peu de vous,
un peu de moi,
beaucoup d’amour,
de temps et d’émoi.

Ensemble on existe
Ensemble on avance
Ensemble c’est NOUS !

Pour la journée mondiale des océans, j’ai dessiné un hippocampe !

Protégeons la vie
Protégeons nos océans

Les dernières dédicaces se sont envolées !

Voici un petit condensé en vidéo pour vous remercier.

Plus de 50 BDs se sont déjà envolées vers vos maisons.

Voici une petite vidéo d’un exemple de dédicace

La ferme Epona est un lieu pas comme les autres. On s’y sent comme à la maison, les animaux se baladent tranquillement : poules, canards, cochons, chiens, chats… Et surtout on peut y voir des poneys danser !

C’est un lieu où le temps s’arrête.

Avez-vous déjà vu un canard au cou tordu dormir contre un cochon ? Un cheval aveugle vous faire des câlins ?

A la ferme Epona, Alexandra et sa famille vous accueillent tel que vous êtes ! Ils se battent pour de meilleurs lendemains, pour remettre du sens dans nos vies. C’est pour toutes ces raisons que je suis venue 3 jours mettre de la couleur sur leurs murs et fêter la sortie d’Ana Dess se plie en 4 – Tome 3. 

Alors si vous passez vers Châtonnay, n’hésitez pas à vous y arrêter. Même 5 minutes. Vous serez surpris !

Merci à Maxence, Matys, Fanny, Alexandra, Romuald et tous les animaux de la Ferme Epona. Vous êtes lumineux !

Infos :
Ferme EPONA
, 1356 route des Hautes Combes 38440 Châtonnay
Page Facebook : https://www.facebook.com/ferme.epona/

Le projet est terminé, et nous sommes allés ensemble jusqu’à 111% ! 
Un grand MERCI !
Vous m’avez porté jusqu’au bout.

Le livre bientôt disponible sur ma boutique, et dans les librairies !

Un dessin pour vous remercier, vous êtes le courant qui me permet de voguer à travers mes rêves.

Je suis une enfant du Nord, de la neige et du froid.

Voici une toute nouvelle série de photos :
« Ana Dess et sa mésange bleue en papier découpé dans la neige des Alpes. »

Création en papier découpé pour ces jours enneigés.

Une petite Ana Dess dans la neige.
Papier découpé et photographié dans mon jardin. Ce n’est pas un montage photo !

 

Merci à vous d’avoir suivi cet Inktober entrecoupé.
Thanks To you To follow me during this Inktober.

Un petit clin d’œil de Bretagne réalisé avec Rudy L’absurde

Si vous n’avez pas encore vu la dernière campagne publicitaire des chasseurs de France c’est le moment !
En tout cas « Ana Dess se plie en 4 » se pose des questions…

« Ana Dess se plie en 4 » reprend du service !

Chaque personne ayant acheté « Le monde de Yuïla » a pu télécharger gratuitement « La Chanson d’Alice ».
Une chanson que j’ai écrite en 2011, suite aux premières idées de Rudy.

Vous pouvez l’écouter aujourd’hui :

La Chanson d’Alice

Morphée retire sa parure,
dans un soupir disparaît.
Pour que la lune s’évapore,
le soleil se dore.

Refrain :
Quand tout s’éteint pour Alice,
c’est dans les songes qu’elle se glisse.
Avec malice elle dirige,
ses grandes croisades poétiques.

Quel délice pour Alice,
à dos de rat,
elle parcourt ces contrées fantastiques.
Elle n’est plus qu’une simple petite fille.
Dans cette vie elle se hisse, virevolte et s’enfuit
pour que le rêve persiste.

Elle brode les mots entre eux,
invite le monde à entrer,
dans l’extraordinaire des phrases dentelées,
où se cache la souris aux dents de lait,
où le pouvoir de l’imaginaire est roi,
elle invente le vrai.

Héroïne, elle bataille pour délivrer son Moi véritable des griffes du silence.
Sur les ruines elle installe la légende inoubliable de sa propre existence.

Refrain

Quel supplice pour Alice
lorsque le jour se lève,
dans le réel elle s’enlise.
Sur sa peau les traces du sommeil
lui rappellent qu’elle est seule et soumise
à la loi de sa maladie.

Alors elle dessine ses rêves.
Dans sa chambre elle révèle
son monde coloré sur des feuilles de papier
où des êtres surnaturels combattent sans pitié
le monstre obscur qui l’empêche de parler.

Elle joue en attendant patiemment la nuit qui la libère enfin de ses différences.
Elle jure de chevaucher vaillamment jusqu’à atteindre les terres de la délivrance.

Refrain

Voici le royaume des ombres,
qui apparaît sur ce monde.
Le peu de lueur qui s’estompe,
laissant les traits d’une estampe.

Alice a 6 ans. Elle vit dans notre monde sans vraiment lui appartenir.
Son destin est ailleurs. « Autiste », « muette », ces mots ne signifient rien pour elle lorsqu’elle découvre le monde de Yuïla.


à dos de rat et guidée par des créatures extraordinaires, Alice plonge et se révèle dans le monde de Yuïla. L’aventure semble bien plus grande que la fillette : cet univers est en proie à une créature
sombre…

Le monde de Yuïla

Une création originale et poétique écrite par Rudy Cavalheiro.

Écoute et télécharge gratuitement « La chanson d’Alice »

Texte et interprétation : Ana Dess
Musique : Nathanaël

La Chanson d’Alice

Morphée retire sa parure,
dans un soupir disparaît.
Pour que la lune s’évapore,
le soleil se dore.

Refrain :
Quand tout s’éteint pour Alice,
c’est dans les songes qu’elle se glisse.
Avec malice elle dirige,
ses grandes croisades poétiques.

Quel délice pour Alice,
à dos de rat,
elle parcourt ces contrées fantastiques.
Elle n’est plus qu’une simple petite fille.
Dans cette vie elle se hisse, virevolte et s’enfuit
pour que le rêve persiste.

Elle brode les mots entre eux,
invite le monde à entrer,
dans l’extraordinaire des phrases dentelées,
où se cache la souris aux dents de lait,
où le pouvoir de l’imaginaire est roi,
elle invente le vrai.

Héroïne, elle bataille pour délivrer son Moi véritable des griffes du silence.
Sur les ruines elle installe la légende inoubliable de sa propre existence.

Refrain

Quel supplice pour Alice
lorsque le jour se lève,
dans le réel elle s’enlise.
Sur sa peau les traces du sommeil
lui rappellent qu’elle est seule et soumise
à la loi de sa maladie.

Alors elle dessine ses rêves.
Dans sa chambre elle révèle
son monde coloré sur des feuilles de papier
où des êtres surnaturels combattent sans pitié
le monstre obscur qui l’empêche de parler.

Elle joue en attendant patiemment la nuit qui la libère enfin de ses différences.
Elle jure de chevaucher vaillamment jusqu’à atteindre les terres de la délivrance.

Refrain

Voici le royaume des ombres,
qui apparaît sur ce monde.
Le peu de lueur qui s’estompe,
laissant les traits d’une estampe.

Découvre le livre en image

Mon chemin n’aurait pas été si lumineux sans celui qui m’accompagne dans l’ombre depuis des années.
Ami, mari, partenaire, vous le connaissez sous le nom de Monsieur Rudy, aujourd’hui simplement Rudy.

Il y a plusieurs façons de donner la vie, et chaque création est un peu de mon âme, de mon coeur, de mon être. Mais cette fois, c’est à deux que nous avons parcouru ce chemin jusqu’à vous.

Je suis fière de vous donner RDV ce mercredi 2 mai pour vous dévoiler notre nouvelle création.

Le challenge d’Inktober.

Créé en 2009, par l’américain Jake Parker, pour sortir de ses habitudes de dessins et tester de nouvelles choses. Chaque année il publie une liste de 31 mots, et les artistes peuvent suivre cette liste durant tout le mois d’octobre.

J’ai tenté de le faire durant ces 3 années, en adoptant des principes différents pour sortir de mes zones de conforts, essayer de nouvelles techniques et développer mon imagination.

Le principe : chaque jour un mot pour un dessin à l’encre. Découvrez ci-dessous tous mes dessins.

Inktober 2019

Inktober 2018

Inktober 2017

Accrochés sur cette petite planète, au milieu de l’espace infini.
Espèce fascinante, enfants des étoiles au coeur d’une symphonie.
50/187